mercredi 23 juin 2010

Les deux films du jour :

Le principal intérêt à être en vacances, c'est de pouvoir glandouiller sans culpabiliser.
Le truc auquel je n'avais pas pensé, c'est qu'après une année de travail acharné, on prend le pli (ha ça, on me l'avait pas dit !), et que même si je lève un peu le pied, j'ai tout de même envie d'aller à la bibliothèque tous les jours !
Je me suis donc empressée de regarder les deux autres documentaires de Michael Moore, pour pouvoir aller en pêcher d'autres, parce qu'en plus d'être devenue accro à la bibliothèque, ma nouvelle drogue désormais, c'est les documentaires ! (Tu parles d'un été en perspective !) Maintenant que j'ai repéré la planque, j'ai envie de tout piller !


Je crois que c'est son premier celui-là. Les images les plus terribles pour moi étaient celles des expulsions des familles de leur maison, pour loyers impayés, et l'indifférence avec laquelle les responsables s'en chargeaient. Et cette ville aux allures de désert...


Mon préféré des trois. C'est définitif, je boycotte Nike, rien que pour leur crétin de P-dg...
.

Aucun commentaire: